Musée olympique

Publié le par Lodie

Ca y est, il aura fallu que j'aie la visite de mon expatrié espagnol préféré pour enfin voir ce musée !

 

2 heures 30 de visite écourtées par la fermeture... Une bonne heure supplémentaire n'aurait pas été de refus.

 

Sur deux étages, des panneaux nous permettent de consulter le récapitulatif des jeux d'hiver d'un côté, d'été de l'autre, depuis la fin du 19ème siècle à nos jours et avec les événements marquants de chaque édition, bons comme tristes (records du monde, entrée en compétition des femmes, boycotts, attentats de Munich,...) Une expo sur la lutte contre le dopage est également présentée.

 

Tout ceci est accompagné d'écrans diffusant des discours célèbres et des performances notables, la présentation des athlètes ainsi que des objets exposés, comme des médailles, des chaussures, skis, pierres de curling, et mes préférés : les tenues des patineurs/patineuses : des paillettes partout !

 

La fin de la visite consiste en un test personnel de nos capacités sportives (si si!). On commence par les mesures de base : taille, poids, indice de masse graisseuse. ( J'en profite pour passer un message aux mauvaises langues qui pensent que les cookies et les fondues ont eu raison de moi : pas un kilo de pris depuis mon arrivée en Suisse et je suis en catégorie "underfat", donc pour ma santé je devrais manger encore plus, na! )

 

Viennent ensuite des petites épreuves, comme la détente (où je fus battue à plates coutures... Normal face à un volleyeur!), l'équilibre, la rapidité de la vue et aussi l'endurance : nous devions faire du vélo d'appartement dans une salle où l'oxygène se fait un peu rare et pédaler 5 minutes à "Colorado Springs"... Au bout de 2 minutes, nous avions déjà bien mal aux jambes. Normal, il fallait d'échauffer sur un vélo normal avant. Oups! Toutes ces performances sont notées dans un petit carnet fourni mais comme nous n'avons pas eu le temps de faire les autres épreuves ni de savoir en quoi elles consistaient, nous ne savons pas si nos résultats auraient dus être analysés ou non...

 

Les photos étant interdites dans le musée, cet article ne sera malheureusement pas illustré... Dommage, certaines photos auraient valu le coup d'oeil !

 

A part le musée, le weekend fut ponctué par l'apparition du soleil, bien rare en ce moment, des spécialités suisses à tout va, un fromage qui a parfumé mon sac à main, des balades, l'ascencion de la tour de Sauvabelin pour avoir une vue d'ensemble de la riviera lausannoise et du repos. Beaucoup de repos. Vivement début décembre pour le ski...En attendant on va préparer la venue des Blâmontais pour vendredi!

Publié dans Tourisme

Commenter cet article

Audrey 15/11/2010 22:48


Dommage pour les photos... J'aurai bien voulu te voir sur le vélo moi ;-)
Gros bisous et prépares les chocolats, les cookies aux framboises, la fondue .... pour tes prochains visiteurs.


Pâpounet 15/11/2010 21:53


Coucou,
Ok mais on peut transformer ses muscles en râbounets sans prendre de poids....
I know what I say...
Bisous


Lodie 15/11/2010 21:55



Discofit + underfat = contre exemple... :)



fanfan 15/11/2010 20:47


je l'espére bien que tu prépare notre arrivée on attend que ça et ça nous fera du bien .Allez gros poutoux et à vendredi
bisous